Vous avez un projet de location de maison à Limoges ?

Construire un projet locatif


 

Vous souhaitez faire construire une maison individuelle en Haute Vienne ou dans le Limousin (Creuse, Corrèze…), dans le cadre d’un projet locatif ? Que ce soit pour une maison traditionnelle ou contemporaine, de plain-pied ou à étage, notre équipe vous accompagne.

 

L’investissement dans un projet locatif présente de nombreux intérêts :

 

  • Création d’un complément de revenu stable et à long terme (idéal pour faciliter votre quotidien et préparer sereinement votre retraite)

 

  • Bonne maîtrise de votre investissement, car vos locataires rembourseront petit à petit le coût de la maison

 

  • Constitution d’un patrimoine pérenne, car l’investissement dans la pierre est synonyme de sécurité et de rentabilité, et représente une bonne solution de transmission à vos enfants

 

  • Financement facilité, car les banques tiendront compte de vos futurs revenus locatifs lors de la constitution de votre dossier

 

 

Votre projet locatif Loi Pinel à Limoges

 

L’investissement dans un projet locatif est, de plus, encouragé par les pouvoirs publics grâce à plusieurs dispositifs fiscaux. Le plus connu : la Loi Pinel, dont la validité est actuellement prévue jusqu’au 31 décembre 2021, dans des territoires ciblés.

 

Limoges fait partie des villes concernées par la Loi Pinel. Grâce à un projet locatif, vous pouvez donc y bénéficier d’une réduction fiscale proportionnelle à la durée de location de la maison : 12 % pour 6 ans, 18 % pour 9 ans et 21 % pour 12 ans. A condition, bien entendu, de respecter les critères prévus par le dispositif :

 

  • Louer la maison dans les 12 mois suivant sa construction

 

  • La louer à un locataire l’utilisant en tant que résidence principale

 

  • La proposer à la location non-meublée

 

  • La construire dans une zone éligible à la Loi Pinel (dont Limoges)

 

  • S’assurer qu’elle respecte les exigences de la RT 2012 (c’est le cas de toutes les maisons bâties par Maisons Novéa)

 

  • Respecter les plafonds de ressources définis pour le locataire, ainsi que les plafonds de loyer pour le propriétaire